Episode 2 : où l'on parle de nourriture

Publié le par Fab

En Nouvelle-Zélande, je loge donc à Hamilton, dans le Novotel Tainui. Comme vous pourrez le constater si vous vous rendez sur le site de l'hôtel, je ne suis pas à plaindre. En revanche, au niveau des repas, je reste mitigé. C'est quelque chose que je viens de découvrir, mais les sportifs n'ont pas forcément droit aux meilleurs repas de la terre !

Pour le petit-déjeuner, je ne me plains pas. Les filles mangent un traditionnel pain-beurre-confiture-chocolat au lait, et moi je me fais exploser le ventre chaque matin avec bacon, oeufs mollets ou brouillés, saucisses, jambon, jus d'oranges frais, tranches d'ananas fraîchement coupées et enfin, pour moi aussi un traditionnel tartines-beurre-confiture-café. Tout est parfait, mais il n'en a pas toujours été ainsi. Un matin, les filles s'étaient ruées sur les confitures et le miel et avaient tout englouti (c'est que ça mange, une sportive de haut niveau de 17 ans, vos n'imaginez même pas !). Bref, il ne restait dans le panier que de la Marmite... Je ne sais pas si vous avez déjà eu l'occasion d'en goûter. Moi jamais jusqu'à ces jours-ci. Je connaissais pourtant leur ligne publicitaire si particulière et originale : "Do you love or hate Marmite ?". C'est en effet assez "hardi" de leur part de rappeler que beaucoup de personnes détestent leur produit. Et pourtant ça a eu l'effet escompté. J'avais envie de savoir si j'allais aimer ou dester, de savoir dans quel camp je me situais. Alors déjà, d'aspect, c'est assez spécial. Vous voyez le nutella ? Eh bien pensez à quelque chose de bien plus noir et de bien plus compact. Si vous pensez à du goudron, je pense que vous ne serez pas loin. Voilà pour l'aspect. Mais alors pour le goût ! C'est pire que tout ce que j'ai pu goûter jusque là ! Et comme je ne fais pas les choses à moitié, j'en avais recouvert mon pancake... Du coup, j'ai défié quelques membres du staff de goûter. Ils n'ont pas été déçus... On en reparle à longueur de journée, et c'est même devenu une façon de décrire quelque chose qui nous semble très mauvais ! J'en ramènerai peut-être pour les plus courageux d'entre vous. A noter que
ce mets est très fameux dans les pays du Commonwealth : est-ce un privilège pour lequel il faut rendre grâce à Sa Majesté Elisabeth II ?

En ce qui concerne les autres repas, c'est bon, mais à la mode sportif de haut niveau. On m'avait pourtant prévenu ! Au menu, soupe, salade, tomates et autres légumes en entrée, brocolis et carottes cuites, viande blanche ou poisson, pates, fruits fraîchement tranchés. C'est bon, c'est vrai. Mais quand c'est ça à tous les repas... Je rêve "d'un bon gros steack avec des frites, bordel, y'en a marre de ce poisson grillé ! Vive la choucroute !" (*)

Bon, "maybe I'm over-reacting", comme ils disent ici. Ce n'est pas la mort, ce régime alimentaire. D'autant qu'avec le staff de l'équipe, j'ai pu découvrir les "réunions techniques". Mais ça c'est une autre histoire... ;)




(*) Pour ceux qui n'auraient pas reconnu, merci d'écouter ce qui suit ;)

Publié dans Nouvelle-Zélande

Commenter cet article

Simone Colombel 15/11/2008 19:36

Ah ! la Marmite ! Tu vas en ramener, j'espère? (pour en offrir à ton meilleur ennemi!)
Bises.
Simone

Ced 03/11/2008 00:12

Ah, la marmite...
J'en ai un pot a la maison, c'est juste un element decoratif...hors de question d'en manger !!!

Sympa le voyage "Professeur"...tu seras de retour pour la fete des lumieres j'espere ;-)